Union Africaine - CPS : Projet de communiqué

13/11/2018
00:00

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a adopté lors de sa 806e réunion, tenue le 7 novembre 2018, la décision suivante sur la situation en Somalie et sur la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM). Nous reproduisons l'intégralité du communiqué officiel tel qu'il a été publié par le CPS-UA.

Le Conseil,

1 - Prend note du rapport du Président de la Commission sur la situation en Somalie, de la déclaration faite par S.E Ambassadeur Mohamed Idriss Farah, Représentant permanent de la République de Djibouti auprès de l’UA et Président du CPS pour le mois de novembre 2018, ainsi que de de celle faite, au nom de S.E  Ambassadeur Smail Chergui, par Dr Admore Kambudzi, Directeur par intérim du Conseil de paix et de sécurité. Le Conseil prend aussi note des communications faites par le Représentant spécial du Président de la Commission en Somalie et chef de l’AMISOM, S. E. Ambassadeur Francisco Madeira, et du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en Somalie et chef de la MINUSOM, professeur Nicholas Haysom. Le Conseil a par ailleurs pris note des déclarations faites par le Représentant permanent de la Somalie auprès de l’UA, S.E Ali Shariif Ahmed et de S.E Ambassadeur Woinshet Tadesse, en sa capacité de représentante du Président de l’Autorité inter-gouvernementale de développement (IGAD), et par le Représentant de l’Union européenne (UE);

2 - Rappelle toutes ses décisions et déclarations antérieures sur la situation en Somalie et de l’AMISOM et particulièrement le communiqué [PSC/MIN/COMM.3 (DCCLXXXII)] adopté lors de sa 782e réunion tenue le 27 juin 2018 et le communiqué [PSC/PR/COMM (DCCLXIX)] adopté au cours de sa 769e réunion tenue le 30 avril 2018. Le Conseil a en outre rappelé, en particulier, le paragraphe 13 du Communiqué de sa 782e réunion dans lequel le Conseil soulignait la nécessité de reconfigurer l’AMISOM pour qu’elle soit conforme à la mise en œuvre du Plan de transition de la Somalie (PTS), ainsi que du paragraphe 16 dans lequel il demande à la Commission de travailler en étroite collaboration avec les Nations unies pour entreprendre au cours des trois prochains mois, un examen exhaustif des capacités et capabilités multidimensionnelles de l’AMISOM, et aussi du paragraphe 22 dans lequel le Conseil exhortait à l’élaboration d’un nouveau concept d’Opérations de l’AMISOM;

3 - Réitère l’importance de faire des comptes rendus périodiques par la Commission sur les développements en Somalie et sur les progrès enregistrés dans la mise en œuvre du mandat de l’AMISOM, particulièrement pour ce qui est du soutien de l’AMISOM au PTS comme requis dans le communiqué de sa 753e réunion ;

4 - Félicite le Gouvernement fédéral de la Somalie (GFS) pour les progrès significatifs réalisés dans ses efforts en direction de politiques inclusives, y compris l’élaboration du cadre législatif pour les élections de 2020, du partage des ressources avec les États membres fédéraux, de la révision constitutionnelle, de la réforme du secteur de la sécurité, de la reprise économique dans le contexte du nouvel ordre politique dans la Corne de l’Afrique. À cet égard, le Conseil salue les relations de bon voisinage avec l’Éthiopie, l’Érythrée et Djibouti de même que le réchauffement des relations diplomatiques du pays avec les États du Golfe. Le Conseil s’est en outre, félicité des efforts en cours dans la mise en œuvre du PTS, qui est une démonstration de l’engagement du GFS de s’approprier pleinement les responsabilités sécuritaires du pays ;

5 - Félicite aussi l’AMISOM ainsi que ses pays contributeurs de troupes et de police (PCTP) pour les progrès jusque-là enregistrés dans la mise en œuvre des tâches prioritaires mises en exergue dans le communiqué de la 782e réunion susmentionnée et de la Résolution 2431 du CSNU en soutien au PTS en direction de la transition et du retrait ;

6 - l en outre la Commission et l’AMISOM pour avoir facilité l’Évaluation de l’état de préparation opérationnelle (EEPO), de l’élaboration du nouveau Concept des opérations 2018-2020 de l’AMISOM (CONOPS) et de la soumission du premier rapport trimestriel au CPS de l’UA pour examen et retransmission au CSNU dans les délais requis. Le Conseil salue l’élaboration du nouveau CONOPS et le Conseil attend avec intérêt son examen et son adoption dès que possible ;

7 - Prend note des conclusions et des observations de l’EEPO, y compris l’identification des lacunes en termes de capacité et de conditions favorables utiles à la future planification ainsi que de la fourniture des données de base pour réduire de 1000 les effectifs à l’horizon de février 2019, la reconfiguration de l’AMISOM et l’élaboration du nouveau CONOPS de l’AMISOM pour soutenir la mise en œuvre du PTS ;

8 - Prend aussi note du délai de l’examen à mi-parcours qui coïncide avec les préparations de la 32e Session ordinaire de la Conférence de l’Union qui se tiendra en début 2019, ainsi que de la conduite des opérations conjointes avec les Forces de sécurité somaliennes (FSS), la réduction de 1000 éléments de l’effectif des troupes et la reconfiguration du processus de l’AMISOM pour soutenir la mise en œuvre du PTS et du CONOPS de l’AMISOM. À cet effet, le Conseil demande que l’examen par le CSNU pour l’examen à mi-parcours de l’ AMISOM soit conduit en mars 2019, après la finalisation de la réduction de l’effectif de l’AMISOM ;

9 - Souligne que le PTS approuvé par le Conseil lors de sa 769 e réunion offre la trajectoire la plus viable pour la transition et le transfert des responsabilités principales de sécurité aux FSS. À cet effet, le Conseil souligne la nécessité de garantir que tout alignement ou flexibilité que l’AMISOM devrait appliquer au cours de la période de transition se fasse dans le cadre du PTS ;

10 - Souligne aussi que la transition réussie en Somalie devrait être articulée autour d’une étroite collaboration entre toutes les parties prenantes que sont notamment le GFS, les États membre fédéraux (EMF), l’AMISOM, les NU et les autres partenaires. À cette fin, le Conseil exhorte le GFS, et les EMF à s’engager dans un dialogue constructif pour résoudre leurs différends politiques, aux fins de garantir davantage de collaboration et de synergie dans la mise en œuvre des priorités fédérales et régionales qui contribueront à la préservation et à la consolidation de la paix et de la sécurité dans le pays ;

11 - Souligne l’importance de sa prochaine visite en Somalie et de la nécessité de discuter avec toutes les parties prenantes, d’évaluer la situation et de soutenir les initiatives en cours pour appuyer la résolution des tensions en cours entre le GFS et les EMF; souligne en outre l’importance de la résolution pacifique de tous les différends aux fins d’amener les populations somaliennes à écrire une nouvelle page de leur histoire politique, faite de décennies de conflits, à travers la trajectoire en cours de stabilité, de paix de développement et de prospérité ;

12 - Note avec préoccupation que bien qu’il y ait beaucoup de programmes de formation, pour les Forces de défense nationale de la Somalie, initiés par la facilitation de plusieurs parties prenantes, leur visibilité et résultat demeurent limités. Il y va de même pour la coordination entre ces parties prenantes et l’AMISOM qui devrait faciliter l’encadrement et l’harmonisation des tactiques de combats pour le personnel formé des Forces de défense de la Somalie. À cette fin, le Conseil encourage les FGS à accélérer la mise en œuvre de l’Architecture nationale de sécurité et de renforcer les liens à travers la génération et le suivi des effectifs formés et la rétention du personnel des FSS pour mener les opérations conjointes avec l’AMISOM;

13 - Souligne l’importance des conditions qui fondent le retrait des troupes et de la transition pour le transfert des responsabilités sécuritaires au GFS et aux FSS afin de préserver l’élan et les progrès déjà acquis. Pour ce faire, le Conseil réitère son appel et soutien pour un financement durable et prévisible de l’AMISOM pour garantir que la Mission a les capacités requises pour soutenir efficacement le processus de transition. Dans la même veine, le Conseil souligne la nécessité pour le Bureau des Nations unies pour l’appui logistique à la Somalie (UNSOS) soit outillé pour soutenir l’AMISOM pour qu’elle puisse exécuter les priorités du PTS, particulièrement à travers la reconfiguration de la Mission et entreprendre la mobilité logistique des opérations de combat ;

14 - Rend hommage aux lourds sacrifices consentis par les Pays contributeurs de troupes et de police de l’AMISOM, particulièrement à ceux qui ont payé le prix ultime pour la promotion de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la réconciliation en Somalie. Dans le même contexte, le Conseil souhaite un prompt rétablissement à ceux qui sont en convalescence et se remettent de leurs blessures ;

15 - Réitère ses remerciements aux NU, à l’UE et aux autres partenaires bilatéraux pour leur soutien constant aux opérations de l’AMISOM contre Al Shabaab, et de leur soutien aux efforts des FGS ;

16 - Demande au Président de la Commission de transmettre ce communiqué et son rapport sur la Somalie, ainsi que le rapport sur l’EEPO de l’AMISON aux membres africains du Conseil de sécurité des NU (A3) et au Secrétaire général des NU pour diffusion aux membres du Conseil de sécurité le cas échéant ; et

17 - Décide de rester activement saisi de la question





Rechercher


Recherche rapide

Coordonnées


AMBASSADE ET CONSULAT
A ADDIS-ABEBA

B.P : 1022
Tél : 00 251 - 116 - 613200
Fax : 00 251 - 116 - 612786
Adresse mail :
info@ambassadedjibouti-eth.net
consuladdis@ambassadedjibouti-eth.net

CONSULAT GENERAL
DE DJIBOUTI A DIRE-DAWA

B.P : 1024
Bureau Consul Général :
00 251 - 251 - 112277
Secrétariat :
00 251 - 251 - 112221
Fax : 00 251 - 251 - 110096
Adresse mail :
consuldire@
ambassadedjibouti-eth.net
consulat.ddawa@gmail.com

Démarches Consulaires


- Visa
- Urgences
- Assistances Consulaires