IGAD - Soudan du Sud : efforts pour surmonter le manque de confiance afin de mettre fin au conflit

17/05/2018
00:00

L'Envoyé spécial de l'IGAD pour le Soudan du Sud, l'Ambassadeur Ismail Wais, a encouragé toutes les parties et parties prenantes afin d'améliorer encore plus l'esprit d'accommodement et de construire un consensus. Des hauts fonctionnaires du JMEC, de l'UA, des Nations Unies, de l'UE, de la Chine et de l'IPF, dont le ministre des Affaires étrangères Gebeyehu Workneh, ont participé à la deuxième phase du Forum de revitalisation de haut niveau qui s'est tenue mardi 17 Mai 2018 à Addis Abeba. (Source ENA)

Au cours de la séance d'ouverture du forum de cinq jours, les dirigeants de l'IGAD ont appelé toutes les parties et parties prenantes à trouver des solutions créatives au conflit du Soudan. 
Les dirigeants ont également souligné la nécessité d'efforts collectifs pour apporter des solutions durables au conflit. Ils sont déterminés à trouver des solutions aux problèmes des Sud-Soudanais.

S'exprimant lors du forum, le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Workeneh Gebeyehu, a déclaré que le processus de paix au Soudan du Sud reste une priorité pour les membres de l'IGAD.
Il a déclaré que les Etats membres de l'IGAD ont besoin d'une action urgente pour mettre fin au conflit dans ce pays.
"Nous avons besoin d'une action urgente, nous devons protéger la voix du peuple du Sud-Soudan". Nous ne pouvons tolérer aucune violence qui mène à la perte de confiance ", a souligné Workeneh.

Le ministre a donc appelé à un travail acharné pour une véritable solution à la crise au Soudan du Sud. Les participants au forum ont souligné l'importance des efforts collectifs pour surmonter le manque de confiance afin de mettre fin au conflit au Soudan du Sud.

S'exprimant lors de la deuxième phase du Forum de revitalisation de haut niveau (HLRF), l'Envoyé spécial de l'IGAD, Ismaïl Wais, a déclaré: «Le Soudan du Sud continue de faire face à de nombreux défis en raison du conflit.

Selon lui, "il est reconnu que le conflit actuel a repris principalement en raison du manque de confiance et d'un échec des élites politiques à compromettre".

Par conséquent, les parties devront rechercher des solutions pratiques et créatives, qui reconnaissent les véritables défis auxquels le Soudan du Sud est confronté.

Wais a déclaré: "Il y a un impératif urgent à la souffrance du peuple, rétablir une paix durable et la stabilité pour permettre au pays commence le processus de construction de la nation."

Il a insisté sur la nécessité de réduire l'écart entre les parties et les parties au forum et de recommander que les membres du Conseil de l'IGAD intensifient leur engagement en faveur des compromis nécessaires.

La ministre des Affaires étrangères, Workneh Gebeyehu, a déclaré que les Etats membres de l'IGAD ont besoin d'une action urgente pour apporter l'esprit de fraternité au peuple du Sud-Soudan.

Il a dit: "Nous devons rester silencieux, nous devons réduire les écarts politiques et nous devons promouvoir des élections démocratiques."

Le forum de revitalisation de la paix a repris hier et les parties discutent de questions en suspens liées au partage du pouvoir et aux arrangements de sécurité.

Cependant, le président sud-soudanais Salva Kiir a dévoilé les conditions d'un futur accord de paix, déclarant qu'il ne serait pas acceptable de créer deux armées, la dissolution du secteur de la sécurité et le retour de son premier député Rick Machar au gouvernement et au parti. 

Rechercher


Recherche rapide

Coordonnées


AMBASSADE ET CONSULAT
A ADDIS-ABEBA

B.P : 1022
Tél : 00 251 - 116 - 613200
Fax : 00 251 - 116 - 612786
Adresse mail :
info@ambassadedjibouti-eth.net
consuladdis@ambassadedjibouti-eth.net

CONSULAT GENERAL
DE DJIBOUTI A DIRE-DAWA

B.P : 1024
Bureau Consul Général :
00 251 - 251 - 112277
Secrétariat :
00 251 - 251 - 112221
Fax : 00 251 - 251 - 110096
Adresse mail :
consuldire@
ambassadedjibouti-eth.net
consulat.ddawa@gmail.com

Démarches Consulaires


- Visa
- Urgences
- Assistances Consulaires