CP11026

 

 

 

 

TROISIEME SOMMET AFRO.ARABE
REUNION DU CONSEIL CONJOINT
DES MINISTRES DES AFFAIRES ETRANGERES
17 NOVEMBRE 2013 KOWEIT (ETAT DU KOWEIT)

Min/Africa-Arab/6(lll) 

 

PROJET DECREATION

D'UN MECANISME DE FINANCEMENT CONJOINT AFRO-ARABE

 

--------------------

 

DOCUMENT  CONCEPTUEL

  

 

Min/Africa-Arab/6(lIl)Page 1

 

INTRODUCTION

1 . Le 2ème Sommet Afro-arabe, tenu à Syrte(Libye) en 2010, a adopté une Stratégie pour un nouveau partenariat entrel'Afrique et le Monde Arabe, qui fournit aux pays africains et arabes et àleurs institutions régionales, des orientations à long terme pour la réalisationde leurs objectifs communs. La stratégie définit les principes, les objectifset les domaines de coopération ainsi que les mécanismes de mise en œuvre et desuivi. En outre, un plan d'action détaillé de six ans (2011 - 2016) sur lesdomaines prioritaires a été élaboré en tant que premier d'une série de plansvisant à réaliser les objectifs du partenariat. Un de ces objectifs est lapromotion de l'investissement.

2. Le Plan d'action traite des questions politiques etdiplomatiques, de l'économie, des finances, de l'éducation, de la culture, dela science et de la technologie, de l'information et du commerce en tant quedomaines prioritaires de coopération.

3. Dans le domaine des investissements, la stratégie et lePlan d'action conjoint visent d améliorer la gouvernance économique et leclimat d'investissement pour permettre aux pays africains et arabes à renforcerleurs économies, leur avantage comparatif et leur compétitivité sur les marchésmondiaux et d'attirer les investissements direct interrégionaux et étrangers.Il s'agit également d'encourager les pays africains et arabes à conclure desaccords bilatéraux sur les garanties d'investissement et l'évitement de ladouble imposition et d'adopter des mesures efficaces pour faciliter les flux d'investissemententre les deux régions.

4. Cependant, le taux d'investissement en Afrique et dansles pays arabes, par rapport au PIB, est encore d'environ 20 à 24%. Mais cetaux se situe à 8% dans certains pays et à 44% dans d'autres (Rapport 2007 dela CNUCED sur l'investissement dans le monde) en raison de certains facteurstels que la stabilité politique et sécuritaire, ainsi que les capacités enmatière d'infrastructure. Les progrès dans le mouvement de l'investissemententre pays africains et arabes a ralenti en raison de nombreux facteursendogènes et exogènes. Il s'agit, entre autres, du manque de connaissances, del'attitude négative des uns à l'égard des autres, des problèmes politiques etde l'inapplication des politiques et des accords. Le niveau des flux d'investissementsouffre de l'instabilité et de l'absence de pérennité économique, ce qui affectetous les programmes de développement.

5. A la lumière de ce qui précède, les deux parties ont prisnote de la nécessité d'abandonner les pratiques traditionnelles et les activitésde routine pour des entreprises plus modernes et plus visibles, qui pourraientprofiter à leurs peuples dans les deux régions.

6. Afin de réaliser les investissements et d'améliorer lesressources financières des deux régions, un outil devrait être créé pouraméliorer le développement durable et d'appuyer la capacité des pays africainset arabes à absorber et à attirer les investissements directs ou indirects. Ilest donc proposé que soit créé un mécanisme de financement conjoint Afro-arabe(Africa-Arab Joint Financing Mechanism - AAJFM) pour protéger tous les paysafricains et arabes du manque d'investissements et de ressources financières etdu développement fragmenté. En outre, le mécanisme conjoint offrira auxsecteurs privés et à la société civile un rôle plus important à jouer etdavantage d'initiatives à prendre pour répondre aux exigences liées à lapromotion de la coopération entre les deux régions.

 

Min/Africa-Arab/6(lll)Page 2

Le Mécanisme definancement conjoint Afro-arabe (AAJFM)

7. Le Mécanisme de financement conjoint Afrique-Monde Arabedoit être l'outil qui permettra de mobiliser les ressources financières nécessairesà la mise en œuvre du Plan d'action conjoint par le renforcement desinvestissements dans les deux régions.

Objectifs du Mécanismede financement conjoint Afro-arabe

8. Le mécanisme a pour principaux objectifs de:  a.Faciliter la mobilisation des ressources financières nécessaires à la mise œuvredu Plan d'action conjoint en :

* Identifiant les donateurs* En élaborant le pland'action pour mobiliser les ressources et convaincre les donateurs et lespartenaires;* En étudiant et en fournissant desrecommandations aux gouvernements africains et arabes et aux institutionsfinancières;* Enidentifiant les domaines d'investissement rentables dans les deux régions; * En aidant lesinvestisseurs éventuels à surmonter leurs difficultés financières;

b. Mettre en place des capacités statistiques et renforcerleur rôle dans la conception, la promotion et le suivi des projets etprogrammes conjoints, ainsi que pour servir de principale solution en matièrede connaissances et d'informations sur les possibilités d'investissements;

c. Formuler des recommandations aux pays africains et arabesen ce qui concerne les possibilités d'investissement en élaborant une carte de l'investissementet en diffusant les informations et les connaissances sur les possibilitésd'investissement dans les deux régions;

d. Harmoniser les codes d'investissement dans les deux régionsafin d'encourager et de stimuler les flux d'investissements internationaux;

e. Proposer des stratégies visant à accroitre les possibilitésd'emplois et à supprimer toutes les fragmentations dans les économies des deuxrégions;

f. Soutenir les flux d'investissements directs étrangers àdestination des pays africains et arabes et d'une région à l'autre;

g. Appuyer et accroitre les investissements directs dans lesdomaines prioritaires du Plan d'action conjoint ;

h. Renforcer les capacités du secteur privé et de la sociétécivile dans la gestion des programmes et des projets.

Avantages Comparatifsdu Mécanisme de financement conjoint Afro-arabe

9. Une fois créé, le Mécanisme de financement conjointAfro-arabe apportera certaines valeurs ajoutées, en permettant, entre autres:  a)D'améliorer les ressources financières disponibles pour la mise en œuvre desprojets et

Min/Africa-Arab/6(lIl)Page 3

programmes conjoints dans les deux régions; b)D'aider les pays africains et arabes à identifier les possibilités d'investissementpar la réalisation d'études de faisabilité appropriées ; c)D'encourager et de persuader les partenaires à orienter leurs investissementsvers les pays africains et arabes en apportant leur appui technique;d) D'encourager la participation des organisations non gouvernementaleset du secteur privé dans les stratégies de développement pour les paysafricains et arabes;e) D'éviter toute discrimination et tout conflit dans la répartition del'investissement entre les pays africains et arabes; f)De coordonner des contacts et des échanges réguliers entre les décideurspolitiques, la société civile, le secteur privé, les chercheurs et lesorganisations professionnelles dans les pays africains et arabes; g)De suivre la mise en œuvre des projets et programmes et faire desrecommandations aux pays africains et arabes;h)De tenir compte de la dimension genre.

Composition /Structure du Mécanisme de financement conjoint Afrique- Monde arabe:

10. Afin de mettre en place et de lancer le Mécanisme definancement conjoint Afro-arabe, il est recommandé qu'un groupe de travail soitmis en place pour proposer le Conseil d'administration conjoint, la compositionet les modalités de fonctionnement du Mécanisme. Les termes de référence dugroupe de travail doivent être élaborés et approuvés par la Commission de l'Unionafricaine et le Secrétariat général de la Ligue des Etats arabes.

Voie à suivre :

Adoption d'une résolution sur la création du Mécanisme definancement conjoint Afro-arabe par le 3ème Sommet Afrique-Mondearabe.

Mise en place par la commission de l'UA et la LEA de groupesde travail pour définir les modalités de création et de gestion du Mécanisme definancement conjoint Afro-arabe.

Lancement du Mécanisme de financement conjoint Afro-Arabepar le Comité/Commission de coordination Afro-arabe.

Rechercher


Recherche rapide

Coordonnées


AMBASSADE ET CONSULAT
A ADDIS-ABEBA

B.P : 1022
Tél : 00 251 - 116 - 613200
Fax : 00 251 - 116 - 612786
Adresse mail :
info@ambassadedjibouti-eth.net
consuladdis@ambassadedjibouti-eth.net

CONSULAT GENERAL
DE DJIBOUTI A DIRE-DAWA

B.P : 1024
Bureau Consul Général :
00 251 - 251 - 112277
Secrétariat :
00 251 - 251 - 112221
Fax : 00 251 - 251 - 110096
Adresse mail :
consuldire@
ambassadedjibouti-eth.net
consulat.ddawa@gmail.com

Démarches Consulaires


- Visa
- Urgences
- Assistances Consulaires